Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le système de santé en débat.

Capture111.png

 

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=bogVhh_FYMw#t=45

http://www.youtube.com/watch?v=sl_qynAHUJY

 

Polarité: H / Fréquences 11958 / 27500

A suivre ce soir 10 12 2014 à partir de 20h, une émission consacrée au secteur de la santé sur les plateaux de la chaine télé Beur tv avec la participation de:

- Dr Lyes MERABET, président du SNPSP

- Dr Mohamed BEKKAT BERKANI, président de l'ordre des médecins

- Mr Mounir BITRAOUI, président du syndicat national des corps communs (UGTA).

 

 

| Lien permanent | |  Imprimer |

Violence dans les structures de soins ...

Tabassés, menacés de viol, confrontés à des gangs… Les médecins et le personnel soignant des hôpitaux affirment que la violence à laquelle ils sont confrontés devient de plus en plus critique. Ils se mobilisent pour dénoncer cette situation.

une_2557040.jpg

 

http://www.elwatan.com/actualite/hopitaux-au-secours-mon-...

| Lien permanent | |  Imprimer |

Médicaments génériques retirés en Europe.

En France, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé qu'elle suspendait les autorisations de mise sur le marché pour pas moins de 25 médicaments génériques. En Belgique, quatre médicaments génériques ont été retirés par précaution de la vente.

331977.jpg

http://www.levif.be/actualite/sante/la-liste-des-medicame...

http://fr.scribd.com/doc/249542022/Liste-des-25-generique...

http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/L-ANSM-lance-un...

| Lien permanent | |  Imprimer |

L'inspecteur général du MSPRH à la chaine 03

Souhila Elhachemi.jpgSuivre sur le lien, les déclarations de Mr le président de la commission centrale chargée au MSPRH du suivi des dossiers des partenaires sociaux. Déclarations faites à l’émission "l'invité de la rédaction" le 10 12 2014. Écouter ici.MP3

http://www.radioalgerie.dz/chaine3/linvit%C3%A9-de-la-r%C...

| Lien permanent | |  Imprimer |

Eclairage ....

Le syndicat national apporte un éclairage sur le contenu et les implications de la dernière instruction de Mr le premier Ministre, datée du 26 11 2014, relative à la dérogation pour la conversion (transformation) de postes budgétaires EXISTANTS pour permettre l'accès aux grades supérieurs.
Cette démarche, devrait permettre l'assainissement des situations cumulées depuis le 01 janvier 2008 en procédant à la transformation d'un certains nombre de postes budgétaires du grade (01) au grade (02) et et d'autres du grade (02) au grade (03). le chiffre global avancé du coté du MSPRH est au alentour de vingt deux mille 22000 postes.
Cette promotion se fera sur concours, et n'impliquera pas d'effet rétro-actif. 


Qui est concerné par le passage au grade (02) de "principal" ?  
Tous les praticiens généralistes (médecins, dentistes, pharmaciens) qui cumulent sept (07) et plus au 31 12 2014.


Qui est concerné par le passage au grade (03) de praticien "En chef" ?
Tous les praticiens justifiant de cinq (05) ans et plus entant que "principaux" au 31 12 2014.


Cas des praticiens justifiant de dix (10) et plus au 31 12 2012 et qui n'ont pas été intégrés au grade de "principal" ?
La question a été posée par les représentants du SNPSP lors de la réunion de conciliation du 03 12 2014. les difficultés rencontrées pour l'application de la note n° 28 résulterait de l'opposition des services des finances à "viser" les décisions d’intégration établies par les établissements de santé publique. Les motifs évoqués par les contrôleurs financiers dans plusieurs wilayas (Taraf, Blida, M'Sila, Mostaghanem, ....) sont:

 

  • Absence de postes budgétaires  pour le grade de "principal" dans les plans généraux des ressources humaines  (PGRH - 2014) de la plus part des établissements de santé.
  • Que ''intégration à ce grade, s'il était prévu dans le PGRH, relèverait d'une promotion sur concours. 


Position du SNPSP retenue par le conseil national extraordinaire du 06 12 2014. 
Le SNPSP continuera à revendiquer la mise en application de la note n°28, portant sur l’intégration automatique des praticiens cumulant 10 ans ancienneté au 31 12 2012, avec effet rétro-actif. A ce titre, le SNPSP rappelle à ses adhérents qu'une action en justice, contre le MSPRH, est toujours en cours (depuis le 24 12 2012) au niveau du conseil d'Etat.


L'organisation des concours.
Simplifiés au maximum, ces concours destinés déjà à assainir la situation des cas accumulés depuis l'année 2008, seront organisés en étroite collaboration entre le MSPRH et le SNPSP. la date, les lieux, les modalités, la composition du jury, sont des informations qui seront communiquées ultérieurement.


Programme des concours.
Il est important de préciser que l’arrêté interministériel (A.I.M) portant organisation et programmes des concours a été négocié par le SNPSP en commission mixte. Au départ, le MSPRH a proposé un programme par discipline (médecine générale, médecine dentaire et pharmacie) digne d'un examen de DEMS.
Le document officiellement adopté est mis à disposition des adhérents AIM CONCOURS.pdf

| Lien permanent | |  Imprimer |

COMMUNIQUE 07 12 2014

img007.jpg

comm 07 12 2014.jpg

| Lien permanent | |  Imprimer |

LE SNPSP gèle la grève.

Le conseil national SNPSP s'est réuni en session extraordinaire, le 06 12 2014 à Alger.

cn 06 12 2014.jpg

 

Un large débat a suivi la lecture du procès verbal de la réunion de conciliation MSPRH-SNPSP tenue le 03 12 2014. A l'unanimité des membres présents, il a été décidé:

Le gel du mouvement de protestation à partir du dimanche 07 12 2014.

Le conseil national extraordinaire est maintenu en session ouverte à fin de suivre et d'évaluer la mise en place des démarches proposées par le MSPRH.

PV 03 12 2014.pdf

Annexe 1.pdf

Annexe 2.pdf

| Lien permanent | |  Imprimer |

Le SNPSP convoque son conseil national

20141105_190718[1].jpg

Le syndicat national des praticiens de santé publique informe l’ensemble de ses adhérents qu’une réunion de travail dans le cadre de la conciliation a été tenue hier 03 décembre 2014 au siège du ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière.

Présidée conjointement par Mr le secrétaire général pour le MSPRH et le Président national pour le SNPSP, cette réunion a été sanctionnée par un procès verbal qui a repris l’état d’avancement dans le règlement des points relevant de la plate forme des revendications des praticiens de santé publique, objet de la protestation en cours.

Un conseil national extraordinaire est convoqué pour le samedi 06 décembre 2014 à 09h00, à Alger - siège de l’UNPEF, à fin d’évaluer le compte rendu de la réunion de conciliation et décider des suites.

Restons mobilisés et à l’écoute des décisions du conseil national.  

| Lien permanent | |  Imprimer |

REVUE DE PRESSE

الصحة-في-الجزائر-واقع-و-تحديات.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=EN3wOvnp_jg

 

Interrogé sur l'accord annoncé, jeudi, entre le ministère de la Santé et le Syndicat national des médecins généralistes de la santé publique (SNMGSP), son président rappelle que ces pratiques « reviennent à chaque mouvement de grève, dans le secteur de la santé ». « Vous savez, depuis l'époque du ministre Barkat, nous assistons à la même mise en scène. La tutelle ramène les responsables du même syndicat (SNMGSP), et annonce que les revendications des praticiens ont été acceptées. On s'y habitue. Les ministres passent mais l'administration est la même », affirme Lyes Merabet. Et de continuer à ce propos : « J'invite, au nom du SNPSP et en mon nom personnel, le Dr Salah Laouar, le président du SNMGSP (qui est en situation de détachement, depuis une dizaine d'années) à renouer avec les structures de santé, pour voir dans quelles conditions ses collègues travaillent », déclare Dr. Merabet. 

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5206782

Le secteur de la santé est à nouveau touché par une grève cyclique. Depuis hier, et pour deux jours, le Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) observe une grève pour protester contre la non-prise en charge de leurs revendications par le ministre de la Santé. Joint par téléphone, le premier responsable du syndicat, Lyes Merabet, a déclaré : “Nous avons observé une journée de grève la semaine dernière. Nous allons débrayer deux jours cette semaine et trois jours la semaine prochaine. Des rassemblements sont prévus à travers les wilayas. À Alger, il aura lieu au CHU Mustapha-Pacha.”

http://www.liberte-algerie.com/actualite/le-snpsp-annonce...

Le taux de suivi de la grève dépasserait les 80%, selon le décompte réalisé par les délégués dans différentes villes du pays, au premier jour du débrayage qui se poursuit aujourd’hui. Ces blouses blanches entendent dénoncer, en premier lieu, la rupture de dialogue. «Il y a une réelle entrave à l’exercice syndical et de l’intimidation de la part de la tutelle qui refuse toute réunion de conciliation, au mépris de la réglementation et qui préfère discuter avec des pseudo-syndicalistes qui ne représentent pas les praticiens», explique encore M. Merabet.

http://www.elwatan.com/actualite/medecins-generalistes-le...

«Le taux de suivi de la grève a atteint les 85% à l’échelle nationale, ce qui démontre le niveau d’engagement des adhérents», a affirmé, hier, Lyes Merabet, président du SNPSP. Ladite organisation syndicale a tenu à préciser que «les déclarations et autres communiqués émanant de la tutelle et ses relais traditionnels faisant état d'un accord conclu entre le SNPSP et la tutelle sont totalement  infondés».

http://www.depechedekabylie.com/national/145770-le-taux-d...

http://www.elkhabar.com/ar/watan/436871.html

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/224800.html

Le bureau national remercie tous les présidents des bureaux de wilayas, les présidents des bureaux locaux et les adhérents du SNPSP pour leur mobilisation sans faille.

                                                  Restons unis et solidaire 

 

Wilayas

Taux Suivi       02/Décembre/2014

Wilayas  Taux            

 

Alger

91%

Oum-ElBouaghi

50%

Blida

96%

Guelma

49%

Laghouat

93%

Constantine

90%

Tizi-Ouzou                  

96%

Médéa

71%

Batna

55%

Mostaganem

44%

Bejaia

80%

Relizane

78%

Ouargla

89%

Oran

81%

Tipaza

79%

Boumerdes

91%

Tlemcen

61%

El-Taref

60%

Tiaret

63%

Khenchela

72%

Sidi Belabbas

87%

Mila

95%

Ghardaïa

95%

Mascara

53%

Skikda

75%

Ain-Defla

49%

Sétif

M’sila

                       

80%

78%

Universités d’Alger

Adrar     

75%

75%

       
       

 

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Grève largement suivie ....

à télécharger.pdf

img006.jpg

| Lien permanent | |  Imprimer |