Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Entretien

17092016.gif

         http://www.lequotidien-oran.com

" la relation SNPSP – MSPRH n'est pas une relation de personnes. C'est une relation de partenariat régie par un cadre réglementaire qui garantit des droits et des obligations pour chacune des parties. Faisant allusion à notre syndicat, le ministre a déclaré à la presse que le seul syndicat qui pose problème dans le secteur est le SNPSP. Pour l'administration centrale la voie est toute tracée. Nous représentons «la voix discordante» à étouffer par tous les moyens. On nous conteste, par la fermeture des voies du dialogue, le droit d'exister malgré notre statut de partenaire social largement représentatif. Lorsque la politique de l'entrave au libre exercice syndical est un choix délibéré à ce niveau-là, les instructions ministérielles qui rappellent aux gestionnaires ce même principe n'ont aucun sens "

 

| Lien permanent | |  Imprimer |