Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pour la dignité ....

Le conseil national extraordinaire, en session ouverte, s’est réuni le 25 mai 2015 à Alger à fin d’évaluer l’état de mise en application de l’accord cosigné entre le MSPRH et le SNPSP en réunion de conciliation le 04 mai 2015.

Après débat, les membres du conseil national ont pris acte de ce qui suit ;

- Le choix délibéré des représentants du MSPRH de « refermer » les portes du dialogue juste après la réunion de conciliation et la décision du SNPSP de geler le mouvement de protestation le 05 mai 2015.

- L’ingérence de l’administration de tutelle dans le fonctionnement des organisations syndicales et ce en violation des dispositions prévues par la loi 90-14 du 02 juin 1990, modifiée et complétée.

- La démarche du fait accompli adoptée par l’administration centrale dans l’organisation des concours de promotion aux grades de « principal » et « en chef » en décidant d’exclure le SNPSP de tout le processus organisationnel et en se désengageant de l’accord conclu en réunion de conciliation. Des concours programmés dans la précipitation et en plein période d’examens scolaires de fin d’année (BEM), sachant que des milliers de praticiens sont déjà réquisitionnés pour assurer la couverture médicale des élèves.

- Le fait qu’aucune suite n’a été donnée aux engagements laissés par le MSPRH,  sur plusieurs procès verbaux de réunion, pour le règlement de l’ensemble des points de la plate forme des revendications en souffrance depuis 2012.

Devant ce constat, les membres du conseil national ont adopté, par voie de vote et à l’unanimité, les résolutions suivantes : Comm n°07.PDF

 

 photo (1).jpg          

 https://www.youtube.com/watch?v=e3eTIubo8_Q

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.