Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aux nouvelles

Le ministère de la santé a convié ce jour 27 12 2012 à 14h00  le SNPSP à une réunion de travail consacrée à l’information sur les propositions finalisées (par la commission ministérielle) pour le régime indemnitaire général (prime de garde et indemnité du risque de contagion).

Les représentants du MSPRH ont tenu à préciser que le travail finalisé par la commission suite aux propositions des différents syndicats,  va être validé en fin de journée par Mr le ministre de la santé avant de le présenter à la commission Ad hoc et que cela relevait d’une décision politique pour le règlement de ce dossier.

I-  La prime de garde :

Praticien généraliste

Jour de semaine

Week end

Jour férié

Grade « 1 »

3000.00 DA

3300.00 DA

4200.00 DA

Grade « 2 »

3200.00 DA

3600.00 DA

4400.00 DA

Grade « 3 »

3500.00 DA

3900.00 DA

4800.00 DA

Praticien spécialiste grade « 1 »

3800.00 DA

4300.00 DA

5200.00 DA

 Sur ce premier point, le SNPSP a émis la réserve suivante :

  • Le SNPSP  s’oppose à ce que cette prime de garde soit octroyée selon les grades car pour le même travail fourni, la rémunération doit être la même.
  • Le SNPSP  réitère les montants proposés ultérieurement (4000, 5000 et 6000 DA quelque soit le grade)

 

II-  L’indemnité du risque de contagion: (proposition du MSPRH)

Varie entre 4000 et 6000 DA, suivant 4 niveaux :

a- Niveau I : 6000  DA

Maladies infectieuses, UMC, Pneumo-phtisiologie, psychiatrie, Oncologie et Radiothérapie.

b- Niveau II : 5000 DA

Toutes les spécialités chirurgicales, la chirurgie dentaire, SAMU, transfusion sanguine, Réa- anesthésie, laboratoire d’analyse et Médecine légale.

c- Niveau III : 4000 DA (Médecine générale et imagerie médicale).

d- Niveau IV : entre 2500 DA et 4000 DA (Le reste du personnel).

Là aussi, le SNPSP a réitéré sa proposition initiale de 10 000 DA pour l’ensemble des praticiens de santé publique.

Le SNPSP a été informé de la tenue d'une réunion de travail le mercredi 26 12 2012 à la DGFP entre représentants du ministère de la santé et ceux de la fonction publique. Cette 1ère réunion, consacrée à l'application de l'Art 19 (grade de principal) et au passage au grade de praticien "en Chef" tel que revendiqué par le SNPSP, sera suivie d'une autre réunion pour la semaine prochaine.

| Lien permanent | |  Imprimer |

Le SNPSP en conclave

pont-suspendu-sidi-mcid-constantine.jpg

Un conseil régional EST du SNPSP est convoqué pour le 27 12 2012 à Constantine. Les travaux, prévus à la maison de la culture « Mohamed Laid El Khalifa », auront pour ordre du jour : - Situation financière et organique de la région - Installation du bureau régional EST du SNPSP - Programme d’action régional 2012-2013 - Divers

| Lien permanent | |  Imprimer |

L'essentiel à dire .....

EXTRAIT du PV de la réunion de conciliation MSPRH-SNPSP du 16 12 2012

  1. Pour l'amendement du statut le MSPRH s'engage à saisir "les autorités compétentes" à l'effet de débloquer la situation.
  2. Art 19 et accès au 3ème grade: le MSPRH s'engage à relancer la DGFP par un autre écrit à fin de régler cette situation. (l'écrit en question a été envoyé officiellement le 20 12 2012).
  3. Le régime indemnitaire transversal (contagion-garde): Le MSPRH confirme le rejet par le comité "Ad hoc" de la première proposition en raison de l'incidence financière et qu'un nouveau comité ministériel, récement installé, a repris le dossier pour finaliser une nouvelle proposition. Le projet finalisé sera soumis au SNPSP ainsi qu'aux autres partenaires sociaux.
  4. Le MSPRH s'engage à régler toutes les situations d'entraves à l'exercice syndical soulevées par le SNPSP (EPH Ain M'lila, EPSP Ain Touta, EPSP Bousaada et EPH Ali Mendjeli).

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Le projet est en marche

1C_948202053.jpg

Communiqué à télécharger: CSA 22 12 2012.pdf

La presse ce matin:

نشط ممثلو سبع نقابات مستقلة في الوظيف العمومي، أمس، ندوة صحفية بمقر اتحاد عمال التربية والتكوين في العاصمة، تم خلالها تشريح واقع الممارسة النقابية في الجزائر، سيما الضغوطات الممارسة على الإطارات النقابية، تبعا لمختلف الحركات الاحتجاجية والإضرابات التي يكفلها قانون العمل. ومثلما كان مقررا، نجحت تنسيقية مهنيي الصحة، استقطاب تنظيمات مستقلة من قطاعات التربية والتعليم العالي، لتنسيق العمل بهدف مواجهة ''القمع'' الذي تمارسه السلطات العمومية على النقابيين، حسب ما جاء على لسان ممثلي نقابات كل من الاتحاد الوطني لعمال التربية والتكوين والنقابة الوطنية المستقلة لأساتذة التعليم الثانوي والتقني والمجلس الوطني لأساتذة التعليم العالي ''كناس'' والنقابة الوطنية الجزائرية للأخصائيين النفسانيين، إضافة إلى النقابة الوطنية لممارسي الصحة العمومية والنقابة الوطنية للممارسين الأخصائيين في الصحة العمومية، وكذا نقابة أساتذة التعليم شبه الطبي

http://www.elkhabar.com/ar/watan/315548.html

وعقدت النقابات المستقلة لقطاع الوظيفة العمومية ندوة صحفية، أمس، من أجل توضيح واقع العمل النقابي في الجزائر والوقوف على الضغوطات الممارسة على النقابات المستقلة، التي لم تعترف بها السلطات العمومية فعليا كشريك اجتماعي رغم اكتساحها للميدان، مشيرة إلى أن التضييق النقابي يتجلى من خلال عدم توسيع الثلاثية رغم نداءات النقابات المتكررة، واعتراف الحكومة بنقابة واحدة ووحيدة، بالرغم من مصادقتها على المعاهدات الدولية إضافة إلى قوانين الجمهورية المقرة للتعددية النقابية، خاصة القانون 1490 المتعلق بحق ممارسة العمل النقابي

 http://www.ennaharonline.com/ar/algeria_news/140750

Les syndicats autonomes des secteurs de la santé (SNPSSP, SNPSP, SNPEPM, Snapsy), ceux de l’éducation (Unpef, Snapest) et le Cnes représentant l’enseignement supérieur n’abandonnent pas une revendication presque aussi vieille que le combat syndical, à savoir d’être associé aux négociations lors de la tripartite. Seule la forme change. Ils s’organisent en confédération pour constituer une force de frappe et s’imposer face à des pouvoirs publics qui ne s’embarrassent pas de cultiver les contradictions.

http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/12/23/article...

Sept syndicats autonomes des secteurs de l'éducation, de la santé et de l'enseignement supérieur, ont décidé d'aller vers la création de la Confédération algérienne des syndicats algériens (CAS), afin de renforcer leurs mouvements de revendications, notamment dans le secteur de la Fonction publique. Les secrétaires généraux des syndicats, à savoir l'Unpef, Snapest, Cnes, Snapsy, Snpsp, Snpssp et le syndicat des paramédicaux Snpepm, ont animé hier, une conférence de presse afin d'annoncer la création de la nouvelle structure au siège de l'Unpef à Alger.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/166054-la-confeder...

L’acte de naissance a eu lieu en présence, outre du président de l’Unpef, Sadek Dziri, des porte-paroles du Syndicat nationale autonome des praticiens spécialistes de santé publique (Snpssp), le Dr Mohamed Yousfi,  et du Syndicat national des praticiens de santé publique (Snpsp), le Dr Merabet, du secrétaire général du Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapest), M. Meriane, du porte-parole du Syndicat des psychologues (Snapsy), M. Kedad,  du coordinateur national du Syndicat des enseignants du supérieur (Cnes), M. Rahmani, et du représentant du Syndicat national des professeurs de l’enseignement paramédical (Snpepm).

http://www.latribune-online.com/evenement/76474.html

| Lien permanent | |  Imprimer |

Coordination des syndicats autonomes

60711_442953822420341_1473063418_n.jpg

Plus que jamais, les syndicats autonomes sont résolus à mettre en place les assises de la conféderation des syndicats algériens.

NB: Une réunion qui a eu lieu le 18 12 2012 au siège du SNPSP sera suivie d'un point de presse prévu le 22 12 2012 à Alger (siège UNPEF) à partir de 12h00.

| Lien permanent | |  Imprimer |

La presse en parle

 وكشف رئيس النقابة الوطني لممارسي الصحة العمومية إلياس مرابط في تصريح للشروق أن إضراب أمس يعتبر بمثابة أول إنذار رسمي موجه لوزارة الصحة حتى تستجيب لمطالب النقابات وذلك بسبب "عدم التكفل" بأهم مطالبها الاجتماعية والمهنية التي حُددت خلال اجتماع "المصالحة" بين الوزارة الوصية والنقابة الوطنية لممارسي الصحة العمومية.

وتتعلق هذه المطالب بتعديل المرسوم التنفيذي رقم 09 - 393 الصادر بتاريخ 24 نوفمبر 2009 الخاص بالقانون الأساسي لممارسي الصحة وتطبيق المادة 19 لهذا القانون الأساسي والترقية إلى رتبة ممارس "رئيسي" حسب المتحدث إلياس مرابط.

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/151435.html

انتقدت نقابة ممارسي الصحة العمومية، أمس، الضغوطات التي مارسها مسؤولون في القطاع عبر ولايات عديدة، لكسر الإضراب الوطني الذي شل حسبها 82 بالمائة من المؤسسات الصحية. وقالت بأن عددا من هؤلاء حاولوا توريط مصالح الأمن للطعن في عدم شرعية الاحتجاج و''ترهيب'' المضربين، من خلال استدعائهم إلى مراكز الشرطة ''شفويا'' في محاولة لكسر الإضراب.

http://www.elkhabar.com/ar/watan/314992.html

Selon le secrétaire général du SNPSP, ce mouvement de grève a été largement suivi puisque le taux national approchait à la mi-journée, les 74%. Un seuil qu’il jugera acceptable, se réjouissant de l’écho qu’a rencontré ce mot d’ordre, notamment dans la capitale où, pour la première fois, le taux a atteint les 71% avec, précisera Naoufel Chibane, près d’une vingtaine d’établissements de santé complètement paralysés.

http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/12/19/article...

Nous sommes très satisfaits de notre mouvement qui s’est voulu symbolique. Avec cette action, nous avons tenu à faire savoir à la tutelle que nous avons rien oublié et que nous tenons à nos revendications”, a déclaré le Dr Ilyes Merabet, président du syndicat, joint, hier, par téléphone.

http://www.liberte-algerie.com/actualite/les-praticiens-p...

| Lien permanent | |  Imprimer |

Revue de presse

Sans titre.jpg«Nous sommes déçus et nous l'avons fait savoir sur le PV de réunion. Nous avons pris acte que rien n'a changé depuis novembre 2011, date à laquelle une réunion avait connu le même sort. Pour les mêmes revendications, on a eu droit aux mêmes réponses, alors que l'on s'attendait à mieux», a-t-il regretté. A titre d'exemple, il nous a cité la révision du statut particulier.

Selon lui, le ministère de la Santé a reconnu la légitimité de leurs revendications et allait solliciter de nouveau les autorités compétentes. Une proposition qu'il dit «ne pas comprendre» car il estime que son syndicat s'est «toujours inscrit dans les démarches de négociations, de commissions mixtes proposées par la tutelle».

«Dans chaque commission, des décisions sont arrêtées et des engagements consignés. Quelle est l'utilité de ces convocations si elles ne débouchent sur rien», déplore-t-il, en s'interrogeant quant aux compétences de la tutelle sur ces dossiers. «Pourquoi travaille-t-on sur des dossiers aussi importants si au bout du compte, notre tutelle n'a pas l'autorité ou n'est pas compétente pour appliquer les engagements signés», nous a-t-il dit.

http://www.letempsdz.com//content/view/82064/1/

 

وأضاف ممثل ممارسي الصحة العمومية، بأن نتائج لقاء أول أمس لا تختلف تماما عن مضمون محضر اجتماع 10 نوفمبر 2011، باعتبار أن كلا اللقاءين فاشلين في نظر النقابة، ما يفسر قرار أعضاء المكتب الوطني الذين اجتمعوا بعد اجتماع الوزارة، الإبقاء على قرار شن إضراب وطني اليوم، على أن يستأنف أعضاء المجلس الوطني دورتهم المفتوحة بداية جانفي المقبل لتقييم الإضراب وكذا مدى تجاوب الوصاية مع المطالب العالقة، وطريقة تعامل المسؤول الأول على القطاع مع الوضع.
وتعتزم نقابة ممارسي الصحة العمومية، متابعة وزارة الصحة قضائيا بتهمة خرق أحكام القانون الأساسي ولاسيما المادتين 19 و27 اللتين تنصان على الترقية الآلية بعد عشر سنوات أقدمية لأكثـر من 4 آلاف ممارس معني، وكذا تنظيم المسابقات الخاصة بالمناصب العليا

http://www.elkhabar.com/ar/watan/314938.html

| Lien permanent | |  Imprimer |

Grève des praticiens de la santé

Les praticiens de santé publique sont appelés à participer massivement à la journée de grève nationale prévue le mardi 18 12 2012.

Le conseil national, maintenu en session ouverte, tient à souligner à travers cette action le mécontentement des praticiens de santé publique ainsi que leur  détermination à lutter pour faire aboutir des revendications justes et légitimes qui attendent une prise en charge depuis deux (02) ans, à savoir;

-      L’amendement du décret exécutif n°09-393 du 24 11 2009, portant statut particulier.

-      L’application de l’article 19 du statut particulier.

-      L’accès au grade de praticien « en chef ».

-      La revalorisation des primes de garde et de contagion et leur application avec effet retro actif.

-      La levée de toutes les formes d’entrave à l’exercice du droit syndical.

-      L’amélioration des conditions d’exercice au niveau des structures publique de santé pour une meilleure prise en charge du malade.

La participation à cette journée de grève doit être au cœur des préoccupations de chaque adhérent (e) car si la cause est collective, la mobilisation elle dépend de l’engagement individuel de chaque praticien (ne). Comm 17 12 2012.pdf

                             

 

| Lien permanent | |  Imprimer |

On vous le dit

La direction générale de la fonction publique vient de donner son aval pour lancer les premiers concours d'accès au grade de praticien spécialiste "principal" au titre de l'année 2012.

Une bonne nouvelle pour nos collègues spécialistes de santé publique qui attendent la mise en place de cette disposition statutaire depuis l'année 2005. Un comité ministériel, chargé de l'organisation, a été installé et les concours seraient prévus pour le 1er trimestre 2013.

| Lien permanent | |  Imprimer |

Débrayage des praticiens de la santé le 18 décembre

arton2223.jpgSept revendications sont exprimées dans leur plateforme. Amendement du statut particulier conformément au projet ratifié et négocié en commission mixte (Santé SNPSP),l’application des articles 19 et 27 du statut particulier leur permettant l’accès au poste de praticien principal et praticien en chef après un certain nombre d’années, le titre de doctorat pour les pharmaciens en exercice et pour les chirurgiens dentistes, promulgation du régime des primes (garde, risque de contagion ainsi que l’accès au logement de fonction.

http://www.el-annabi.com/nationale/2223-debrayage-des-pra...

| Lien permanent | |  Imprimer |