Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sous commission pour le régime indemnitaire

Sous la présidence du Dr Baloul, secrétaire national chargé de l'organique, s'est réunie à Alger le 22 11 2010 la sous commission installée au sein du SNPSP à l'objectif de synthétiser les propositions relatives à la révision du régime indemnitaire des praticiens de santé publique. Le projet une fois finalisé sera mis sur site avant de le proposer à la négociation.

Membres présents à la réunion:

Dr Chibane, Dr Khelifa, Dr Morsli, Dr Mohamedi, Dr Astouati, Dr Azouz samir, Dr Hamziou, Dr Imadouchene.

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Résolutions

19184.jpgLe Conseil national extra ordinaire du SNPSP a tenu ses travaux à Alger le 04 novembre 2010.Le Conseil national, qui a été rehaussé par  la visite de monsieur le Ministre de la santé, considère cet état de fait comme une caution supplémentaire à la légitimité des revendications des praticiens de santé publique et une consolidation de la position du SNPSP entant que partenaire social à part entière. Après lecture des rapports de synthèse présentés, respectivement, par les présidents des régions et les présidents des bureaux de wilayas présents, un  large débat s’en est suivi et les résolutions suivantes ont été entérinées :

 

  •  Privilégier la voie du dialogue et de la négociation avec le MSPRH autour des points de la plate forme, principalement le statut particulier du praticien de santé publique et son corollaire le régime indemnitaire. Le Conseil national maintenu en session ouverte se réunira le 20 Janvier 2011 pour évaluer la situation.
  • Renforcement de la sous commission chargée de finaliser un projet de régime indemnitaire. Sous commission du SNPSP, installée en bureau national le 28 09 2010 et présidée par le Dr BALOUL, secrétaire national chargé de l’organique. Une première synthèse des propositions transmises par les différentes régions a été présentée aux membres du conseil.
  • Le Conseil national dénonçant la léthargie dans l’élaboration des arrêtés de création des nouveaux établissements de santé nés de la nouvelle carte sanitaire (EPH, EPSP), interpelle encore une fois le ministère de tutelle pour que soient levées toutes les situations qui bloquent l’installation des commissions paritaires locales des personnels ayant à charge entre autre de traiter les cas d’avancement, de nomination dans le poste supérieur et éventuellement de discipline.
  • v  Le Conseil national réaffirme la nécessité d’œuvrer, en concertation avec les institutions ordinales nationales (Médecins et Chirurgiens dentistes), au règlement du problème des arriérés de cotisation conformément aux dispositions réglementaires en vigueur. 

 Fait à Alger, le 04 Novembre 2010

Résolutions CN.pdf

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Saha Aidkoum !!

mouton-surf.jpgبمناسبة حلول عيد الأضحى المبارك، تتقدم النقابة الوطنية لممارسي الصحة العمومية بأصدق دعوات الخير وأخلص التهاني لمنخرطيها و سائر الشعب الجزائري.

Heureuse fete 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Déclarations

ould-abbes_hop1.jpgIl est à rappeler que Djamel Ould Abbès a indiqué  que l’augmentation des salaires du personnel de la santé interviendra «à partir du 1er janvier 2011». Dans une déclaration à la presse en marge de la plénière consacrée au débat autour  du projet de loi de finances de 2011 à l’Assemblée populaire nationale (APN), il a souligné que le «taux d’augmentation des salaires des médecins sera important  et préservera la dignité du médecin». Ainsi, le ministre a reconnu le caractère légitime des revendications des travailleurs de la santé en déclarant : «Nos médecins, nos spécialistes et nos infirmiers sont très mal payés. Je ne dirais pas que c’est un salaire de misère mais, plutôt, un salaire indigne. Les revendications sont légitimes». Et pourtant, il y a quelques mois, Saïd Barkat qualifiait ces revendications «d’imaginaires». En tout cas, la question du financement pour l’augmentation des salaires et son  plafond sera définie avec le Premier ministre. 

 

http://www.lejourdalgerie.com/Editions/071110/Rubriques/e...

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |