Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communiqué N°01 SNPSP 2018

COMMUNIQUÉ  

Alger, le 03 01 2018

 Le Syndicat national des praticiens de santé publique tient à exprimer sa profonde inquiétude devant les dérapages graves, constatés dans la gestion des forces de l’ordre public de la protestation pacifique des médecins résident, ce jour 03 janvier à Alger, et à dénoncer la violente répression dont sont victimes des dizaines de confrères et de consœurs venus de plusieurs wilayas du pays réclamer une prise en charge et des solutions à des revendications socioprofessionnelles justes et légitimes. 

Le SNPSP relève encore une fois que les pouvoirs publics font dans l’entretien des conflits et de la répression violente de toute action de protestation au lieu de privilégier la voie du dialogue et de la négociation, qui reste et restera, le seul et unique moyen de sortie de crise.  

Le SNPSP considère que le sang qui a coulé aujourd’hui et entaché les blouses blanches est celui de tous les médecins d’Algérie. Une image honteuse de trop … un dépassement intolérable et non justifié qui interpelle à la réflexion l’ensemble des représentations de la corporation médicale de carrière hospitalo-universitaire ou de santé publique que le SNPSP invite à l’union et au rassemblement. 

Le SNPSP réitère son appel à l’intervention des plus hautes autorités du pays, pour que soit rétabli le dialogue pour des négociations responsables avec les représentants légitimes des médecins résidents loin de la surenchère, dans le calme et la retenue.

 

UNION          SOLIDARITE          DIGNITE

| Lien permanent | |  Imprimer |