Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mouvement de grève maintenu

Le syndicat national des praticiens de santé publique informe l'ensemble de ses adhérents qu'aucune réunion de conciliation n'a été programmée par le ministère de la santé. De ce fait, les déclarations et autres communiqués émanant de la tutelle et ses relais traditionnels faisant état d'un accord conclu entre le SNPSP et le MSPRH sont totalement infondés.

Le SNPSP réaffirme son attachement à sa plate forme de revendications, justes et légitimes, et appellent les praticiens de santé publique à la mobilisation autour des résolutions du conseil national. 

Sans titre.jpg

 

Grève nationale maintenue pour le 01 & 02 décembre 2014 

"Sit in" à observer sur les lieux de travail à partir de 11h00

 

REVUE DE PRESSE 30 11 2014

Lyès Merabet a affirmé que son syndicat se démarque totalement des déclarations de satisfecit de ce «syndicat de service». Et de préciser qu'aucune revendication en suspens depuis 2010 n'a trouvé pour le moment un écho favorable. M. Merabet assure que son syndicat n'est concerné ni de près ni de loin par le communiqué qui vient d'être diffusé par « ce syndicat fictif». Mais, pour le conférencier, le 1er responsable de cette situation est le ministère de la Santé qui a préféré négocier avec «un syndicat de service» qui n'est même pas représentatif. Un syndicat absent sur le terrain, présidé par un membre «déchargé de ses fonctions il y a de cela une dizaine d'années». 

 

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5206713

 

Un faux syndicat apparaît à chaque moment de protestation ; il est utilisé par le ministère pour dire que tout va bien. Notre syndicat n’est pas là pour plaire, il soulève des questions de fond, comme dénoncer les lobbys des médicaments, le manque d’infrastructures, etc. Nos revendications sont légitimes et fondées. Nous ne sommes pas satisfaits. Nous continuons à exiger une rencontre de conciliation, comme prévu par le passé, afin de résoudre tous les points en suspens. Le statut particulier doit être révisé et l’effet rétroactif respecté.»

 

http://www.elwatan.com/actualite/praticiens-de-la-sante-u...

 

ودعا المتحدث وزير الصحة إلى العودة إلى ”جادة الصواب”، قائلا ”نحن هنا لخدمة القطاع وليس لإرضاء الوزير أو طرف ما في تعليقه على نقابة ”مفبركة” يلجأ إليها كل وزير جديد على رأس القطاع، لكسر إضراب ممارسي الصحة العمومية، موضحا أن التمثيل النقابي وعدد المنخرطين هما العاملان الأساسيان اللذان يحددان أيا من التنظيمين يملك أكثر مصداقية، فتنظيمه يضيف مرابط، يحصي حوالي 12 ألف ممارس على المستوى الوطني

 

http://www.al-fadjr.com/ar/national/291626.html

 

وقال مرابط إنه من غير المقبول أن “تستنجد” وزارة الصحة بنقابات “وهمية” لا وجود لها ميدانيا ولا تمثيل حقيقي لها، حسبه، في كل مرة تدخل فيها نقابة ممارسي الصحة العمومية في حركة احتجاجية لكسر الإضراب، وزرع الشك والبلبلة في أوساط منخرطيها، مشيرا إلى أنه كان من الأجدر على الوزارة دعوة ممثلي تنظيمه لعقد جلسة صلح مثلما ينص عليه القانون، وإبلاغها بهذه القرارات المصيرية الهامة، بدل “تغليط الرأي العام بحوار مع نقابة مجهولة لكسر إضرابنا..”

 

http://www.elkhabar.com/ar/watan/436399.html

 

| Lien permanent | |  Imprimer |