Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Point de presse de l'ISPS

L’Intersyndicale des professionnels de la santé (Snpssp, Snapsy et Snpsp) vient de donner une nouvelle tournure au conflit qui l’oppose au département de tutelle. Après cinq semaines de grève, les trois ont décidé de baisser la pression. Comme pour renvoyer syndicats l’ascenseur au directeur de cabinet qui les a reçus mercredi dernier et qui s’est engagé à relancer les entretiens bilatéraux, les syndicats ont opté pour la sagesse.

http://www.liberte-algerie.com/actualite/dans-l-attente-d...

Trêve dans le secteur de la santé. L’Intersyndicale des professionnels de la santé gèle son mouvement de grève. Le SNPSP, le SNPSSP et le Snapsy ne signent cependant pas un chèque en blanc à la tutelle. Les trois syndicats appellent le ministère de la Santé à tenir ses engagements en organisant dans les plus brefs délais les rounds de négociations dont le principe a été retenu mercredi dernier.

http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2013/06/11/article...

Que les associations des malades aillent faire pression sur le ministère maintenant !», s’emportent les praticiens, qui avouent avoir été très affectés par les campagnes de désinformation menées par «certains», et par l’absence de solidarité de ces associations, qui «ne pipent mot lorsqu’il s’agit de parler des vrais problèmes sanitaires». «D’autant plus que nos mouvements visent justement à sortir le système de santé algérien de son profond malaise. Et nous sommes disposés à proposer des solutions pour œuvrer à un assainissement, pour que chacun, Président ou simple citoyen, puisse avoir accès à des soins de qualité», affirme le docteur Merabet. «Nous n’acceptons pas d’être les boucs émissaires des défaillances d’un système de santé !», martèle docteur Yousfi.

http://www.elwatan.com/actualite/l-intersyndicale-gele-sa...

Les conférenciers étaient unanimes à réclamer en premier la levée immédiate de toutes les sanctions "illégales" prononcées à l'encontre des grévistes (retenues sur salaire, mutations arbitraires, recours aux réquisitions, mises en demeure, suspensions). Le président du SNPSP, Lyès Merabet, a dénoncé, dans ce sens, le non-respect des libertés syndicales, le droit à la grève et le recours systématique à la justice.

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5184037

قررت تنسيقية مهنيي الصحة تجميد الإضراب والاحتجاج بداية من أمس، وأكدت أنها تنتظر دعوة رسمية من طرف وزارة الصحة والسكان للشروع في جولات حوار ومفاوضات من جديد، ونددت بكل أساليب الضغط والعقوبات التي مارستها الوصاية ضد النقابيين والمنخرطين على مدار 5 أسابيع من الإضراب الدوري الذي قامت به، واتهمت بعض الإطارات السامية العاملة في القطاع بخلق جو اللااستقرار في فترات الإضرابات ووجودهم مرتبط بالاحتجاجات فقط.

http://www.al-fadjr.com/ar/national/246952.html

أعلنت تنسيقية مهنيي الصحة العمومية عن قرار تعليق إضرابها بعد 5 أسابيع من الاحتجاجات، وأكدت أنها تريد من خلال هذه الخطوة أن تثبت للوزارة الوصية والرأي العام حسن نيتها واستعدادها للحوار الذي لم يظهر بشأنه أي جديد من جانب الوزارة

http://www.elkhabar.com/ar/watan/339858.html

| Lien permanent | |  Imprimer |