Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Du fond du coeur ....

A MON FRERE HAMLAOUI RACHID,

Sans titre.JPGLe premier mai de l’an 2013 tu décidas de fermer les yeux une fois pour toute. Un coma profond de dix sept jours accompagna la grève cyclique enclenchée par le syndicat des praticiens de santé publique pour lequel tu as donné le meilleur de toi-même durant dix sept longues années. Cher compagnon de lutte, cher frère, cher ami fidèle, comment combler ce vide laissé par ton grand départ ? Comment se passer de tes moments de joie, de tes plaisanteries, de tes blagues hilarantes et de tes sautes d’humeur ?

Comment faire ton deuil alors que tu hantes mon esprit et que tout ce qui m’entoure fait référence à ta bravoure, ta droiture et ton charisme. Un saut à l’EPH de Skikda et revoilà ton âme qui y circule et qui ordonne à tous ces praticiens et autre personnel de suivre scrupuleusement le mot d’ordre de grève !!!!!!

Comment faire ton deuil alors qu’à la simple évocation des personnes que tu as côtoyées ou des lieux que tu as fréquentés je ressens ta présence et parfois, pour un laps de temps j’y crois, mais une seconde plus tard je me vois tout déçu d’admettre que tu as été rappelé à Dieu et, pour me consoler, je me remémore tes derniers moments ici-bas. Ton éclipse s’est faite dans la plus grande dignité. Même ton agonie est passée inaperçue, dans le calme, la sérénité et un silence religieux. N’es-tu pas parti avec le doigt de la CHEHEDA figé pour l’éternité ?

Prions Dieu le Tout Puissant de t’accueillir en Son vaste paradis, quant à nous ici-bas nous ne cesserons de prier ALLAH de pardonner tous tes péchés et de te compter INCHALLAH parmi ses élus. Je ne conclurai jamais par des adieux car tu resteras vivant dans mon cœur et ce jusqu’à au jour où je te rejoindrai à mon tour, alors au revoir ami fidèle et à bientôt dans l’au-delà.

Ton ami fidèle, Dr Bensebaini Salah

| Lien permanent | |  Imprimer |