Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Résolutions du conseil national

Le syndicat national des praticiens de sante publique a tenu un conseil national ordinaire à Tlemcen le 06 décembre 2012. Cet important rendez vous organique a été sanctionné par les résolutions suivantes:

Le SNPSP dénonce l’absence du dialogue avec le MSPRH et le non respect par le ministère de tutelle des accords conclus pour la prise en charge des revendications légitimes des praticiens de santé publique, notamment le projet d’amendement du statut particulier, la mise en application de l’article 19 du décret exécutif 393/09 du 24 11 2009 ainsi que l’intégration au 3ème grade des praticiens en exercice depuis plus de 15 années.

Le SNPSP appelle à la promulgation des décrets portant sur la revalorisation respectivement de la prime de garde et de l’indemnité du risque de contagion et son application avec effet retro actif.

Le SNPSP dénonce toutes les formes de pression et d’entrave au libre exercice du droit syndical dont font l’objet délégués syndicaux et adhérents au niveau de l’EPH Ain Mlila, de l’EPH Ali Mendjeli à Constantine, de l’EPSP Aintouta et de l’EPSP de Bousaada.

Le SNPSP dénonce la dégradation alarmante des conditions d’exercice et de prise en charge des malades au niveau des structures de santé publique conjuguée à la recrudescence des actes d’agression dont ont fait l’objet des praticiens. Devant ce constat et après un large débat sur les propositions d’action émanant des assemblées générales locales réunies à cet objet, le conseil national a décidé :

 

  • D’une (01) journée de grève nationale le 18 12 2012 au niveau de l’ensemble des structures de santé publique du territoire national.
  • D’introduire un recours en justice auprès de la chambre administrative pour non application des dispositions réglementaires régies par le décret exécutif 393/09 (article 19).
  • De l’organisation d’un « Sit-in » de protestation en intersyndicale de la santé.
  • De maintenir le conseil national en session ouverte a fin d’évaluer la situation. 

Le SNPSP appelle au règlement de la situation des praticiens de santé publique non inscrits sur les tableaux de l’ordre des médecins, des chirurgiens dentistes et des pharmaciens dans le cadre de ce qui est prévu par le décret 276/92 et dans le respect de l’échéance 2006 pour le recouvrement des arriérés des cotisations.

Communique du 09 12 2012.pdf

| Lien permanent | |  Imprimer |