Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plan d'action du SNPSP

Commission chargée de l’élaboration du plan d’action national du SNPSP.

La commission a travaillé en plénière et était composée de :

-          Dr CHAIB Fateh : Président

-          Dr BOURIHANE Omar : Vice président

-          Dr ABBAS Kheireddine : Rapporteur de commission.

La commission chargée de l’élaboration du plan d’action national du SNPSP, après avoir entendu les différents intervenants qui ont animé un débat fructueux, est arrivée à l’unanimité aux conclusions suivantes :

1/    Reconduction de la plate forme de revendications à savoir ;

-          Amendement du statut particulier

-          Promulgation du régime indemnitaire général (prime de garde et indemnité du risque de contagion)

-          Logement pour le praticien

-          Libertés syndicales

2/    Reclassification des chirurgiens dentistes et des pharmaciens compte tenu du nouveau cursus universitaire et la mise en œuvre des dispositions réglementaires permettant aux anciens, l’accès au titre de Docteur en médecine dentaire et docteur en pharmacie.

3/    Intégration au grade de praticien généraliste principal de l’ensemble des praticiens justifiant de sept (07) années d’expérience et ce jusqu’à promulgation de l’arrêté interministériel portant modalités de passage à ce grade.

4/    Régime indemnitaire :

-          Prime d’encadrement

-          Prime de disponibilité permanente

-          Revalorisation de la prime de zone.

-          Augmentation à 40 % de la prime d’amélioration des prestations des soins.

5/     Libertés syndicales : Renforcer la confédération des syndicats autonomes.

6/     Certificat d’étude spécialisé (CES): Rémunérer les praticiens généralistes titulaires de CES.

7/     Conditions de travail et de sécurité :

Faire pression sur l’administration pour assurer la sécurité des praticiens de la santé publique sur le lieu du travail.

Création d’une cellule de veille au niveau de chaque bureau de wilaya à fin de recenser tous les cas de violence contre les praticiens.

8/  Revoir le tableau des maladies professionnelles et l’élargir à d’autres affections ou pathologies en relation avec l’exercice professionnel.

9/    Renforcer l’accès aux soins pour tous les praticiens de santé publique.

10/  Retraite : Incorporer la durée du service national au calcul de la retraite quelque soit le mode de retraite (anticipée ou proportionnelle).



| Lien permanent | |  Imprimer |