Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le SNPSP saisit le Ministre

 

Monsieur le Ministre,

Le syndicat national des praticiens de santé publique vient respectueusement solliciter votre haute bienveillance de bien vouloir donner suite favorable à sa demande citée en objet à fin de permettre la reprise des négociations autours de la plate forme des revendications des praticiens de santé publique.

Monsieur le Ministre,

La relation conflictuelle qui opposait Médecins, Chirurgiens dentistes et pharmaciens généralistes et spécialistes de santé publique à l’administration de tutelle était principalement alimentée et entretenue par l’absence d’un dialogue franc entre le Ministère de la santé et le partenaire social.  L’appel au dialogue,  plus que jamais relancé à travers l’audience que vous avez bien voulu accorder aux représentants du SNPSP le lendemain de votre installation à la tête du secteur, devrait permettre l’aboutissement du long processus de négociations engagé avec le ministère de la santé dès l’année 2005 à l’occasion de l’installation, par Monsieur Amar TOU, de la première commission mixte MSPRH - SNPSP  chargée de la révision du statut particulier et du régime indemnitaire spécifiques au corps des praticiens médicaux généralistes en vigueur depuis 1991.

Un projet de longue haleine qui n’a pu être finalisé en termes d’accord négocié et signé qu’au mois de mars 2008 suite à la promulgation du nouveau statut général de la fonction publique et de la nouvelle grille des salaires des fonctionnaires.

Monsieur le Ministre,

La promulgation du décret exécutif n°393/09 du 24 novembre 2009 portant statut particulier du praticien généraliste de santé publique du fait de ses incohérences et du non respect des engagements pris par la tutelle a ébranlé la relation de confiance entre partenaires avant de mener à sa dégradation.

Le 15 mars 2011, la commission mixte MSPRH – SNPSP installée par décision ministérielle a finalisé et signé un accord sur deux (02) projets de décrets exécutifs le premier portant sur l’amendement du décret  n°393/09 du 24 11 2009, le second portant régime indemnitaire spécifique au corps des praticiens médicaux généralistes. Depuis ; le syndicat national des praticiens de santé publique appelle à une réelle prise en charge des revendications justes et légitimes des praticiens qu’il représente à travers la plate forme sous citée :

  • Amendement du décret exécutif n°393/09 du 24 novembre 2009 portant statut particulier du praticien généraliste de santé publique conformément au projet de statut négocié et ratifié en commission mixte (Ministère de la santé — SNPSP) le 15 03 2011.
  • Application de l’Article 19 du statut particulier permettant l’accès automatique au grade de « principal ».
  • L’accès au grade de praticien « en Chef » pour les praticiens médicaux généralistes ayant 15 années d’ancienneté au 31 12 2010.
  • L’accès au titre de Docteur en médecine dentaire / en pharmacie pour l’ensemble des chirurgiens dentistes et pharmaciens en exercice.
  • La promulgation du régime indemnitaire général (prime de garde et indemnité du risque de contagion).
  • L’octroi régulièrement, au profit du praticien généraliste de santé publique de quotas de logements de fonction NON CESSIBLES dans les wilayas de l’intérieur, du Sud voir même dans certaines régions enclavées du nord à l’instar des autres corps de la fonction publique.  
  • Levée de toutes les situations d’entraves au libre exercice du droit syndical.

Veuillez croire, monsieur le Ministre en notre parfaite considération.

                                                                            

Ecrit au Ministre.pdf

PV 6ème congrès.pdf

| Lien permanent | |  Imprimer |