Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Echo du CN extra ordinaire

Le conseil national du SNPSP réuni en session extraordinaire depuis le 01 mars 2012, a repris ses travaux hier à Alger en présence de représentants de 22 wilayas sur les 32 structurées. a l'ordre du jour ont été inscrits les points suivants:

  1. Plate forme des revendications; État d'avancement dans la prise en charge.
  2. situations d'entraves au libre exercice syndical et au droit de grève.
  3. La dégradation de la condition d'exercice et ses répercussions sur la prise en charge des malades.
  4. Avant projet de loi sanitaire; Position du SNPSP.
  5. Divers: cotisations au conseil de l'ordre, intersyndicale des professionnels de la santé

Le membres du conseil national ont largement débattu l'ensemble des points inscrits à l'ordre du jour et ont voté les résolutions suivantes:

  • Considérant la situation politique induite par les dernières éléctions législatives (installation de la nouvelle APN et la démission du gouvernement) ayant pris acte de l'insouciance des autorités publiques face aux mouvements de grève initiés dans le secteur sinistré de la santé, le conseil national a décidé de maintenir la protestation à travers "des sit in" périodiques qui seront organisés au niveau national.
  • Ayant pris acte de la rupture unilatérale du dialogue par le Ministre de la santé, le conseil national a décidé de saisir monsieur le Président de la république sur la la situation de crise multiforme que vit le secteur de la santé, sur le non respect , par le ministère de tutelle, des engagements pris au nom du gouvernement pour la prise en charge des revendications légitimes des praticiens de santé publique et sur les cas des délégués syndicaux suspendus en parfaite violation des dispositions réglementaires à tamenrasset et à Setif.
  • Le conseil national rappelle à l'ensemble de ses structures (bureaux locaux, de wilayas et de régions) que le SNPSP boycotte officiellement tout travail ayant trait au projet de loi sanitaire piloté par le MSPRH.

Un communiqué sera mis à la disposition des adhérents ultérieurement.

| Lien permanent | |  Imprimer |