Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sit in des professionnels de la santé

Les adhérents du SNPSP sont appelés à participer massivement au "Sit in" qui sera organisé demain 03 mai 2012 devant le siège du MSPRH à partir de 11h00. Ce rassemblement, convoqué par l'intersyndicale des professionnels de la santé publique, s'inscrit sous le signe de la protestation pour:

  1. Le respect des libertés syndicales et du droit de grève.
  2. Le droit du malade à une bonne prise en charge
  3. Le droit à la révision des statuts particuliers et des régimes indemnitaires des personnels de la santé publique
  4. La promulgation du régime indemnitaire général (Garde / Contagion).

UNION - SOLIDARITE - DIGNITE

 

1293985788.jpg


  http://www.elkhabar.com/ar/watan/288388.html

وقال المتحدث، بأن الوقفة الاحتجاجية مفتوحة أمام جميع مستخدمي القطاع دون إقصاء والباب مفتوح لكل نقابة ترغب في الالتحاق بالتنسيقية ما دامت هذه الأخيرة، يضيف، تبنت لائحة مطالب مشتركة بين جميع المستخدمين من مختلف الأسلاك. ويتعلق الأمر أساسا باحترام الحريات النقابية والحق في الإضراب، وحق المريض في تكفل صحي نوعي، إضافة إلى التعجيل في مراجعة القوانين الأساسية، ومراجعة الأنظمة التعويضية الخاصة بكل سلك والنظام التعويضي الموحّد بين جميع الأسلاك، ويتضمن منحتي المناوبة والعدوى

              http://www.liberte-algerie.com/actualite/un-nouveau-bras-...

La fin du mois de mars était l’échéance fixée par le ministère de la Santé pour annoncer de bonnes nouvelles aux praticiens. Il n’en a été rien plusieurs semaines après l’expiration de l’échéance et c’est ce qui a poussé le conseil national extraordinaire du SNPSP à opter pour un retour en force sur le terrain.  D’ailleurs même la rencontre de conciliation à la suite du préavis de grève, à laquelle a été convié le syndicat n’a pas abouti à du concret. Pis, le ministère de la Santé est allé jusqu’à non seulement fermer les portes du dialogue mais les portes de son propre siège à son partenaire social ! Les réunions de conciliation ont lieu depuis de longues années au siège d’El-Madania, mais contre toute attente et sans explication aucune, la dernière réunion de conciliation a été transférée au siège de l’Institut national pédagogique de la formation paramédicale à Hussein-Dey. Les partenaires sociaux sont-ils indésirables au siège de tutelle ? C’est portant dans l’enceinte même du ministère de la Santé que les engagements restés lettre morte ont été pris.

| Lien permanent | |  Imprimer |