Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La presse en parle

Lors de la dernière réunion avec le secrétaire général du ministère de la Santé, mercredi dernier, "aucune avancée n’a été enregistrée concernant la prise en charge de nos doléances", a insisté M. Merabet. M. Merabet a ajouté que son syndicat "dénonçait fermement cette attitude" qui ignore, selon ses propos, leurs revendications, précisant que d’autres secteurs "avançaient dans le respect des partenaires sociaux".

http://www.aps.dz/Le-SNPSP-determine-a-defendre-les.html

 Dans une conférence de presse organisée, hier, au siège du syndicat à Alger, le Dr Lyes Merabet, secrétaire général du SNPSP a déclaré que la décision a été prise à l'unanimité par la base après l'échec des négociations menées avec le ministère de la Santé. «Nous avons opté pour le gel de la grève ouverte en mai 2011, après avoir conclu un deal avec la tutelle, mais qui n'a pas été respecté», a précisé le conférencier, qui regrette que le ministre Djamel Ould Abbas «adopte toujours une politique de la fuite en avant, tout en se déresponsabilisant de ses prérogatives».  

http://www.letempsdz.com/content/view/73386/1/

Le bras de fer entre le ministère de la Santé et le SNPSP continue. Les praticiens de la santé publique renoueront avec la grève dès le 30 avril en cours, a fait savoir, hier, le président du SNPSP (Syndicat national des praticiens de la santé publique), le Dr Lyès Merabet, lors d’un point de presse au siège du syndicat, à Alger. Ainsi, le SNPSP revient à la charge en observant le 30 avril une journée de grève nationale, suivie d’un autre mouvement de trois jours les 7, 8 et 9 mai. Pour le syndicat, cette décision est motivée par les “lenteurs” de la tutelle pour la prise en charge de sa plate-forme de revendications.  “Le ministre est à la tête du secteur de la santé depuis près de deux ans et rien n’est toujours fait”, regrette le Dr Merabet. Il ajoute que “nous avons été plus que patients. Depuis sa venue, le ministre nous rassure et affirme pourtant que nos revendications sont légitimes.”

http://www.liberte-algerie.com/actualite/le-snpsp-en-grev...

 «Sollicité par le SNPSP depuis le 04 avril 2012, monsieur le ministre de la santé a proposé une réunion de travail pour le mercredi 18 avril, c'est à dire, la veille de la réunion du Conseil national du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) du 19 avril 2012. Nous y sommes allés, dans l'espoir d'avoir des réponses positives à nos revendications, notamment en ce qui concerne la concrétisation des promesses faites par le ministre lors de notre réunion du 23 février dernier. Le constat est amer, il n'y a eu rien de nouveau, sauf des promesses», explique le président du SNPSP.

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5167287&am...

L’intersyndicale de la santé publique, regroupant le syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique (SNPSSP), le syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP),  le syndicat national algériens des psychologues (SNAPSY), et le syndicat national des professeurs d’enseignement paramédical monte au créneau.

http://www.depechedekabylie.com/national/107974-lintersyn...

 Des syndicats du secteur de la santé se sont organisés en intersyndicale. Le SNPSP, le SNPSSP, le Snapsy et le Snepm ont annoncé hier qu’ils présenteront une plateforme de revendications commune à la tutelle. Ils prévoient aussi de saisir le Bureau international du travail. http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/04/22/article...

من جهته، تأسف رئيس نقابة ممارسي الصحة العمومية، الدكتور إلياس مرابط، وممثلها في تنسيقية مهنيي الصحة التي أعلن عن ميلادها الأسبوع الماضي، من طريقة تعامل الأحزاب السياسية مع ''المرض'' الذي ينخر قطاع الصحة، حينما قال بأن هذه الأخيرة تعمدت تغييب النقاش الدائر حول الحريات والمنظومة الصحية في خطابها السياسي، والنتيجة كانت، حسبه، تغييبه من الحملة الانتخابية، وكأن ما يجري في الصحة، وما له من انعكاسات خطيرة على المريض، لا يعني الطبقة السياسية،

http://www.elkhabar.com/ar/watan/287453.html

| Lien permanent | |  Imprimer |