Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Presse on line

 

MANIF-3-2-2010-1135.JPGLyes Merabet, Pdt du SNPSP dénonce : «Ould Abbas veut casser le syndicat»

«Le ministère campe sur une décision absurde et pousse au pourrissement en narguant un syndicat qui a toujours travaillé en étroite collaboration avec lui. Il veut nous pousser à la rue et la manifestation, ce qui est contraire aux instructions du premier magistrat du pays qui a appelé au dialogue et à la concertation», a-t-il expliqué.

La décision de la grève illimitée est donc maintenue en attendant la tenue de la session du conseil national du syndicat. Elle sera appuyée par une action de soutien aux autres corps des étudiants en sciences médicales en protestation depuis plusieurs mois. Une rencontre a eu lieu hier entre le ministère et le syndicat des médecins spécialistes. 

http://www.letempsdz.com

اعتبر المشاركون في ''ندوة الخبر''، حول أسباب عودة الاضطرابات لقطاع الصحة بعد شهور من الحوار مع الشركاء الاجتماعيين، بأن الوزارة الوصية تخلت عن مستخدمي القطاع لما قررت عدم استعمال ''ورقة التحكيم'' من أجل ضمان عدم ''عبث'' مصالح الوظيف العمومي بمشاريع القوانين الأساسية ونظام التعويضات لكافة الأسلاك. وقال هؤلاء إن القطاع دخل في ''مرحلة حرجة''، تقتضي مراجعة عميقة لسياسة الحوار مع النقابات، تفاديا لمزيد من التعفن الذي سيضر بالطبيب والمريض على حد سواء

http://www.elkhabar.com/ar/autres/nadwa/253089.html

 وأمر وزير الصحة والسكان وإصلاح المستشفيات جمال ولد عباس أمس الأول، كل من مدير الصحة و مديري المستشفيات؛ بتسليم نسخة عن النظام التعويضي الخاص بممارسي الصحة العمومية مرفوق بالجداول التي توضح نسبة الزيادات لكل من الأطباء العامين وجراحو الأسنان والصيادلة وذلك خلال الأسبوع الجاري، مشيرا إلى أن المدراء أيضا ملزمون بتنظيم جمعيات عامّة، من أجل شرح النظام التعويضي والمنح وكذا العلاوات التي تضمنها  

  http://www.ennaharonline.com

Le ministre de la Santé considère-t-il le régime indemnitaire des praticiens de la santé comme un secret ? C’est du moins ce qu’il laisse supposer en refusant de remettre aux syndicats représentatifs du secteur une copie dudit régime qu’il affirme avoir finalisé. Comble de la contradiction, ce même ministère envoie une note écrite signée par le secrétaire général dans laquelle il est demandé de vulgariser le nouveau régime indemnitaire dans une tentative d’absorber le mouvement de protestation qui enfle dans les hôpitaux. Alors, secret ou pas secret ?

Le Soir d'Algérie 12 05 2011 / Periscoop: Secrét de polichinelle chez Ould Abbès 


Le Snpsp dénonce le “parrainage syndical”
La réunion de conciliation, tenue mardi avec le Snpsp en présence des représentants de l'Inspection du travail et ceux de la fonction publique suite au préavis de grève déposé le 8 mai dernier, n’a pas abouti au gel de l’action. Au contraire, elle n’a fait que jeter de l’huile sur le feu pour diverses raisons. Selon le président du Snpsp : “les directeurs centraux, qui ont été mandatés, n’ont affiché aucune volonté d’apaisement. Il est clair que le seul objectif de la tutelle est de casser le Snpsp.”
Le Dr Merabet en veut pour preuve le fait que la tutelle se substitue désormais aux syndicats en instruisant les directeurs de la santé, les DG des CHU et l’EHU de procéder, avant la fin de la semaine, à l’envoi de courriers individuels et personnalisés à tous les praticiens pour leur communiquer leur nouvelle rémunération dans le cadre du régime indemnitaire et de réunir les praticiens pour leur donner de plus amples informations à ce sujet. “Cela veut dire que la tutelle fait dans l’activité syndicale, puisque le volet socioprofessionnel est assuré par les organisations du secteur. C’est une violation caractérisée des lois relatives au droit syndical et aux relations de travail. L’administration n’a pas à se mêler de l’activité syndicale qui reste du seul ressort des syndicats”, fera remarquer le Dr Merabet. Et d’ajouter à propos du régime indemnitaire que le syndicat a négocié en commission mixte : “le Snpsp a demandé une copie. Chose que le ministère a refusée.”
Enfin, pour le Snpsp, “à travers cette démarche, le ministère de la santé fait délibérément dans la provocation et le pourrissement de la relation de partenariat avec le SNPSP”, tout en propulsant “un syndicat créé dans ses couloirs”.

 http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=155839 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.