Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A suivre ...

 

Le SNMG a définitivement consommé le peu de flux moral qui aurait pu le traverser. Une carcasse incarnée par un opportuniste affairiste qui a lavé sa face avec ses urines (idiomatique, c’est bien de chez nous) Des Salah Laouar il y en a toujours eu et il y en aura toujours mais ceux qui parmi notre corporation font de cet usurpateur un identifiant et un exemple de sacrifice pour les luttes syndicales sont en train de cracher sur les tombes de AISSAT IDIR et de ABDELHAK BENHAMOUDA.. Sorti du néant par la grasse d’un mythomane, il s’arroge sans vergogne les âpres luttes menées sous le sigle SNPSP, en voulant s’approprier vos marches, vos grèves, vos amputations sur salaires. Croire en l’effet Salah-Laouar-Ould-abbes c’est travestir toute l’avancée pédagogique que les syndicats autonomes ont fait pour faire bouger les lignes afin que la société civile participe aux choses qui la concernent. A l’heure ou dans d’autres pays la société a recourt à l’émeute chez nous, nous disposons d’une société civile (avec toutes ses insuffisances) à travers nos associations et nos syndicats pour porter la revendication et imposer notre point de vue Cette mayonnaise qui commence à prendre ne la laissons pas aux tricheurs aux opportunistes. C’est afin de sauvegarder ces acquis et ces positions de principes qu’il faut faire bloc derrière le SNPSP et son organe délibérant le conseil national.  

Le Bureau SNPSP – EPSP DRARIA

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.