Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communiqué

Une réunion de l'intersyndicale des praticiens de la santé publique s'est tenue à Alger le 21 avril 2010 pour évaluer le 2éme rassemblement national organisé le 17 avril 2010 dans l'enceinte  du CHU Mustapha Bacha à Alger. Ce rassemblement ,qui a regroupé des praticiens venant de plusieurs wilayas du pays, a démontré encore une fois l’engagement sans faille de la corporation dans le combat de la dignité à travers une mobilisation soutenue   pour faire aboutir  des revendications légitimes et assurer une meilleure prise en charge du malade dans un système de santé publique performant .

A ce titre, l'intersyndicale a décidé d'organiser un autre rassemblement national le 01 Mai 2010 au CHU Mustapha à 11h00, date de la journée mondiale du travail.

Un appel est lancé pour la tenue des assemblées générales locales en prévision de ce rassemblement.

Par ailleurs nous informons que la Confédération des Syndicats Algériens(CSA) est née le 19 avril 2010. Elle est constituée par le SNPSP – SNPSSP - UNPEF - CNAPEST et  se fixe comme objectifs le combat pour les libertés syndicales, l’exercice du droit de grève et de réfléchir à des revendications et des actions communes.

 

Soyons unis, solidaires, vigilants et mobilisés

INTER SYNDICALE communique n°5.doc

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

La presse en parle

Une Confédération des syndicats algériens (CSA) a, enfin, vu le jour après plusieurs mois de concertation. Quatre syndicats des secteurs de la santé et de l’éducation sont à l’origine de la mise sur pied de ce pôle qui, selon ses initiateurs, ambitionne déjà de revendiquer haut et fort les droits des travailleurs et de défendre le libre exercice du droit syndical. Les actions de la CSA s’inscriront dans la durée, ont assuré les syndicalistes membres du Cnapest, de l’Unpef, du SNPSP et du SNPSSP.

http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/04/21/article...

En gestation depuis quelques semaines, la Confédération des Syndicats Algériens (CSA) est née avant-hier, à l'initiative de quatre syndicats autonomes à savoir, le Cnapest, l'Unpef, le SNPSP et le SNPSSP. Les deux premiers représentants l'Education et les seconds la santé, activant, dans la Fonction publique. Une réunion marathon qui a duré de 15 h jusqu'à 23h, tenue au siège de l'Unpef à la place du 1er mai, a regroupé les quatre syndicats pour débattre des «blocages et des pressions subies par leurs tutelles respectives ainsi que les notions des libertés syndicales et le droit inaliénable à la grève» a abouti à un consensus sur la dénomination de la nouvelle organisation syndicale qui menace désormais l'entité de Sidi Said.

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5137119

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

La CSA est née

Conformément aux résolutions du 5ème congrès du SNPSP et en application des décisions du conseil national extraordinaire tenu à Alger le 25 mars 2010, le syndicat national des praticiens de santé publique a pris part, en tant que membre fondateur, à la création de la Conféderation des Syndicats Algériens (C S A).

 

Déclaration de constitution (Traduction)

Face à une conjoncture marquée par des atteintes flagrantes au libre exercice du droit syndical et au droit de grève, conjoncture caractérisée aussi par une chute vertigineuse du pouvoir d’achat d’un côté et la marginalisation des syndicats autonomes dans le processus de la révision du code de travail ; afin de faire aboutir toutes nos revendications, une réunion s’est tenue le lundi 19 avril 2010 à Alger ayant regroupé les 4 syndicats UNPEF-CNAPEST-SNPSP-SNPSSP, réunion qui a abouti à la constitution d’un front syndical dénommé :

CONFEDERATION DES SYNDICATS ALGERIENS (CSA).

 

Après un large débat le CSA :

 

1.  Condamne les atteintes au libre exercice du droit syndical et du droit de grève.

2.  Dénonce vigoureusement les mesures arbitraires prises par le gouvernement à l’encontre des praticiens de la santé publique et des travailleurs de l’éducation tel que les ponctions sur salaire et les menaces de licenciement.

3.  Revendique la révision des statuts particuliers des praticiens spécialistes et des généralistes de la santé publique ainsi que la compensation des anomalies constatées dans le statut particulier des corps de l’éducation nationale.

4.  Activera pour la consécration du principe de la solidarité syndicale d’une part et à l’utilisation de tous les moyens légaux pour la satisfaction des revendications d’autre part.

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Preservons nos droits !!

Aujourd'hui se réunissent quatre syndicats autonomes. Il s'agit de l'Unpef, le Cnapest représentants le secteur de l'Education, et ceux représentants la santé publique, en l'occurrence le SNPSP et le SNPSSP.

L'objectif : «se mobiliser contre les atteintes aux libertés syndicales et envisager la création d'une mégastructure pour contrer les tentatives de musellement et de verrouillage dont ils disent être victimes».

Le secteur de la fonction publique connaît une effervescence particulière, ces derniers temps. Des menaces de retrait d'agréments ont été proférées contre les syndicats autonomes ayant engagé des grèves dans leur secteur notamment ceux de l'Education et de la santé publique. Ces derniers se plaignent de «pressions et d'intimidations de la part des pouvoirs publics mettant à mal leur activité syndicale sur le terrain».

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5137025

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Un front uni

PH-LARBI-0137.jpgوالتزمت نقابتا أخصائيي الصحة العمومية وممارسي الصحة المقاطعة التي لم تهضمها مصالح الوزير بركات التي أعربت عن امتعاضها من الأمر. وبناء على ذلك، لن تقوم نفس النقابتين بالعودة إلى جلسات الصلح مهما حدث، بدليل أنهما قررتا التكتل مع نقابات الوظيف العمومي، حيث سيتم عقد اجتماع موسع هذا الأسبوع، من أجل الخروج بأرضية اتفاق، حول صيغة التكتل وطرق التنسيق والاحتجاج قريبا، من أجل تلبية مطالبها، بعد أن كانت أحبطت من قبل الوزارات الوصية. وأفاد مرابط بأن نقاط الالتقاء التي تربط كل النقابات هي التهميش والإقصاء والتضييق على الحق في الممارسة النقابية. بالإضافة إلى الحق في الإضراب المفتوح الذي لجأت إليه الطبقة العاملة بعد تدني الوضعية الاجتماعية التي فرضت عليهم، من طرف الوصاية التي ترفض تحسن مدخولهم الشهري، بما يضمن لهم كرامة العيش ومواجهة الغلاء

http://www.elkhabar.com/quotidien

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Sit in de protestation

Conformément à l'appel de l'intersyndicale des praticiens (SNPSP - SNPSSP), un Sit in national de protestation sera organisé le samedi 17 04 2010 à 11h00 au niveau de l'hopital Mustapha Bacha - Alger.

En blouse blanche et brassard noir, les praticiens de santé publique sont invités à y participer massivement.

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Conclave régionale EST

 

Le conseil régional EST se réunit ce jeudi 15 mai 2010 à SKIKDA. A l’ordre du jour :

  • - Le mouvement de protestation des praticiens de santé publique.
  • - Situation organique de la région EST.
  • - Divers

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Communiqué de l'intersyndicale

HIC-15-a7ca4.jpgUne réunion de l'intersyndicale des praticiens de la santé publique s'est tenue à Alger le 05 avril 2010 pour évaluer le 1er rassemblement national organisé le 03 avril 2010 dans l'enceinte du CHU Mustapha Bacha à Alger. Ce rassemblement qui a regroupé des praticiens venant de plusieurs wilayas du pays a revêtu une forte charge symbolique, en démontrant la foi des praticiens en la justesse de leurs revendications ainsi que leur détermination à continuer la lutte pour arracher leurs droits légitimes et à défendre le système de santé publique  malgré l'arsenal répressif déployé par les pouvoirs publics, et qu'a cet égard, le gel de la grève n'a  nullement valeur de renoncement. La symbolique de deuil imprimée à ce rassemblement (marche silencieuse et port de brassards noirs) est un autre fait marquant qui interpelle aussi bien les pouvoirs publics que l'opinion publique nationale sur les périls qui menacent notre système de santé du fait de la marginalisation de ses forces vives. Dans la continuité de cette action, l'intersyndicale a décidé d'organiser un autre rassemblement

national le 17 avril 2010 au CHU Mustapha à 11h00Télécharger.doc

Par ailleurs des contacts sont entrepris avec d'autres syndicats autonomes qui se reconnaissent dans le combat pour les libertés syndicales et le droit de grève en vue de réfléchir a des formes d'actions communes.

L'intersyndicale s'est prononcée sur l'invitation faite par la tutelle pour la tenue de réunions de "concertation". Une démarche dialoguiste que propose le Ministre de la santé dans un climat de terreur et de  provocation entretenu par les retraits sur salaire ainsi que d'autres formes de pressions exercées par l'administration sur les praticiens grévistes, un dialogue que la tutelle veut relancer sans le point relatif au statut particulier et dans le strict respect de la note de cadrage du 1er ministère relative aux régimes indemnitaires des fonctionnaire.  De ce fait et en application de la résolution de boycott entérinée par les conseils nationaux respectivement du SNPSP et du SNPSSP, l’intersyndicale a décidé de ne pas  répondre à cette invitation, refusant ainsi de servir de figurant dans un dialogue de pure forme aux projections décidées d'avance.
L'intersyndicale à également pris acte, à travers l’instruction n°001 du 31. 03. 2010, du revirement spectaculaire de la position du Ministre de la santé en matière d'exercice de l'activité complémentaire, situation qui démontre encore une fois son incapacité à développer une politique cohérente dans un secteur aussi sensible, un secteur en pleine réforme mais plus que jamais ……. sous influence.

Par cette disposition, c'est une brèche supplémentaire qui est ouverte, fragilisant davantage le secteur public de la santé et consacrant l'absence d'une volonté réelle d'aller vers la construction d'un système de santé publique fort au bénéfice de tous les citoyens.


L'intersyndicale réaffirme sa détermination à continuer sans relâche à porter les aspirations des médecins, des chirurgiens dentistes et des pharmaciens généralistes et spécialistes de santé publique pour un statut digne et valorisant en usant de tous les moyens légaux pour faire entendre leurs voix.

Le rassemblement du 17 avril 2010 étant la prochaine étape sur le chemin de la lutte ; Restons unis, solidaires, vigilants et mobilisés

 


| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

POINT DE PRESSE

L'intersyndicale des praticiens de la santé publique a animé un point de presse ce mardi 06 04 2010 à Alger. Les représentants des praticiens sont revenus sur la protestation et ses perspectives à venir.(Lire la presse demain).

 

Un communiqué de l'intersyndicale suivra.

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

La mobilisation est toujours là !!!

national-greve_302691892.jpg
Pour réaffirmer leur attachement à leur plateforme de revendications, les praticiens de santé publique ont tenu un rassemblement national, hier, à l’hôpital Mustapha-Pacha d’Alger. D’autres actions de protestation seront également observées, avant un retour au débrayage.

http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/04/04/article.php?sid=98050&cid=2

Les praticiens de la santé se disent convaincus que seule «la lutte compte pour revendiquer et obtenir nos droits». Si les praticiens ont mis fin à leur grève la semaine dernière à la suite du communiqué du ministère de la Santé qui menaçait les praticiens grévistes de sanctions, leurs syndicats, le SNPSP et le SNPSSP, ont plutôt préféré d'user du terme de «gel» de grève, car, pour les deux responsables de ces organisations, les praticiens de la santé «peuvent à tout moment reprendre leur grève.» Leur dernier débrayage de plus de 4 mois n'a abouti à aucun résultat probant, la tutelle n'ayant pas fait de concession au sujet des revendications essentielles en ce qui concerne l'amendement des statuts particuliers des praticiens et praticiens spécialistes et le régime indemnitaire.

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5136280

Ils sont venus de Mostaganem, Tlemcen, Mascara, Oran, Relizane et Sidi Bel Abbès, l’ouest du pays est fortement représenté. Le vent de contestation a également gagné les villes de l’Est. En témoignent ces praticiens représentants d’El Khroub, Annaba et Constantine.

http://www.lexpressiondz.com/article/2/2010-04-04/74896.html

Répondant à l’appel de l’intersyndicale des praticiens de la santé publique, qui regroupe le Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP) et le Syndicat national des praticiens spécialistes de santé publique (SNPSSP), une foule nombreuse s’est réunie, dès 11h, autour de la placette de la structure, afin de « prouver » aux autorités qu’en dépit du gel de leur grève, la mobilisation et la contestation sont toujours de mise. « Les médecins présents étaient plus de 1000.

http://www.elwatan.com/Praticiens-de-la-sante-publique,155600

نفذ الأطباء الممارسون في الصحة العمومية، أمس، تهديدهم بالعودة إلى الاحتجاجات، بعد إرغامهم من قبل الوزارة على توقيف الإضراب المفتوح تحت طائلة إجراءات عقابية، حيث شارك الأطباء بقوة في التجمع ثم في المسيرة ''الصامتة'' التي دعت إليها قيادة التنظيمين النقابيين في مستشفى مصطفى باشا بالعاصمة، وسط حضور مكثف لقوات مكافحة الشغب. رفع مئات الأطباء القادمين من مختلف ولايات الوطن شعار ''عائدون''، خلال التجمع الذي تميز، بخلاف الاعتصامات السابقة، بالهدوء وارتداء مجمل المحتجين لشارات سوداء للتعبير عن حالة ''الحداد'' التي يوجد فيها قطاع الصحة العمومية

http://www.elkhabar.com/quotidien/?ida=201259&idc=55

ومشى آلاف الأطباء في مسيرة صامتة بين أجنحة مستشفى مصطفى باشا إلى غاية المدخل الرئيسي، أين وجدوا عناصر قوات مكافحة الشغب في انتظارهم بالعصي والهراوات لمنعهم من الخروج من حرم المستشفى إلى الشارع، وجلس الأطباء والممارسون بمآزرهم البيضاء على الأرض، صامتين، أمام‭ ‬قوات‭ ‬مكافحة‭ ‬الشغب،‭ ‬لعدة‭ ‬ساعات‭ ‬خلف‭ ‬البوابة‭ ‬الرئيسية،‭ ‬وافترش‭ ‬آلاف‭ ‬الأطباء‭ ‬الأرض،‭ ‬ملتزمين‭ ‬الصمت‭ ‬لأكثر‭ ‬من‭ ‬ساعة‭ ‬ونصف،‭ ‬تحت‭ ‬أشعة‭ ‬الشمس،‭ ‬صانعين‭ ‬مشهدا‭ ‬احتجاجيا‭ ‬فريدا‭ ‬من‭ ‬نوعه‭

http://www.echoroukonline.com/ara/national/50299.html

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |