Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La CSA est née

Conformément aux résolutions du 5ème congrès du SNPSP et en application des décisions du conseil national extraordinaire tenu à Alger le 25 mars 2010, le syndicat national des praticiens de santé publique a pris part, en tant que membre fondateur, à la création de la Conféderation des Syndicats Algériens (C S A).

 

Déclaration de constitution (Traduction)

Face à une conjoncture marquée par des atteintes flagrantes au libre exercice du droit syndical et au droit de grève, conjoncture caractérisée aussi par une chute vertigineuse du pouvoir d’achat d’un côté et la marginalisation des syndicats autonomes dans le processus de la révision du code de travail ; afin de faire aboutir toutes nos revendications, une réunion s’est tenue le lundi 19 avril 2010 à Alger ayant regroupé les 4 syndicats UNPEF-CNAPEST-SNPSP-SNPSSP, réunion qui a abouti à la constitution d’un front syndical dénommé :

CONFEDERATION DES SYNDICATS ALGERIENS (CSA).

 

Après un large débat le CSA :

 

1.  Condamne les atteintes au libre exercice du droit syndical et du droit de grève.

2.  Dénonce vigoureusement les mesures arbitraires prises par le gouvernement à l’encontre des praticiens de la santé publique et des travailleurs de l’éducation tel que les ponctions sur salaire et les menaces de licenciement.

3.  Revendique la révision des statuts particuliers des praticiens spécialistes et des généralistes de la santé publique ainsi que la compensation des anomalies constatées dans le statut particulier des corps de l’éducation nationale.

4.  Activera pour la consécration du principe de la solidarité syndicale d’une part et à l’utilisation de tous les moyens légaux pour la satisfaction des revendications d’autre part.

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.