Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Intersyndicale des praticiens

 Drs Merabet et Yousfi

MANIF-3-2-2010-1224.JPGLes bureaux exécutifs se sont réunis à Alger le 25 février 2010 pour faire le bilan du mouvement de grève entamé depuis plusieurs semaines. L’intersyndicale tient à souligner avec satisfaction la forte mobilisation et l’extrême détermination des praticiens de la santé publique dans le combat qu’ils mènent pour la concrétisation de leur plate-forme de revendications, et son corollaire, l’amélioration de la prise en charge du malade. Cette mobilisation historique, jamais égalée ni en intensité ni en durée sur tout le territoire national, a permis de porter nos voix plus haut qu’elles ne l’ont jamais été par le passé.

En effet, après plusieurs semaines de grève, l’intersyndicale considère comme un premier pas positif la reprise du dialogue entre chacun des deux syndicats et la tutelle à travers des réunions de conciliation. Ce dialogue auquel les deux syndicats n’ont cessé d’appeler depuis le début, est la seule issue pour le dénouement de cette crise.

Lors de ces réunions, le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière a affirmé sa volonté et sa disponibilité de à travailler dans le sens d’aboutir à une sortie de crise, par le règlement des situations à l’origine du conflit. L’intersyndicale a pris acte de la demande de la tutelle à participer à des commissions mixtes sur le régime indemnitaire. Les deux syndicats ont tenu à rappeler et à préciser que ces discussions ne peuvent intervenir qu’une fois réglée le premier point de la plate-forme de revendications, à savoir le statut particulier, et ont exclu toute discussion sur le régime indemnitaire dans l’état actuel des choses. Par ailleurs, et en droite ligne des actions qu’ils avaient initiées en direction des instances parlementaires, l’intersyndicale des praticiens de la santé publique a été reçue le 22/02/2010 par Monsieur Abdelaziz Belkhadem, en sa qualité de Secrétaire Général du parti du Front de Libération Nationale.

Lors de cette rencontre, Monsieur Abdelaziz Belkhadem a pris connaissance du détail  de nos revendications, reconnaissant leur bien-fondé et leur légitimité. Il a déclaré son intention d’œuvrer pour une sortie rapide de crise en intervenant auprès de qui de droit. Prenant acte de cette attitude d’écoute et de prise de responsabilité de la part des pouvoirs publics, l’intersyndicale, dans un geste de bonne volonté en direction de ces derniers, a décidé de surseoir aux rassemblements du mercredi.

Attendu que seule une prise en charge concrète de nos revendications est susceptible de mettre fin à notre protestation, notre grève est toujours maintenue, sous la même forme.

                              Restons unis, mobilisés et vigilants, la lutte continue !

                                              Comm intersyndicale.pdf

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.