Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les praticiens solidaires

Alger, le 25 02 2010

Le syndicat national des praticiens de santé publique vient réitérer, par le présent communiqué, son soutien indéfectible aux travailleurs de l’éducation nationale en grève depuis le 24 02 2010 et à apporter tout son appui aux revendications justes et légitimes de cette frange des fonctionnaires. 

Le SNPSP qui relève encore une fois la détermination et l’engagement solidaire exprimés dans la protestation à travers une large adhésion des travailleurs de l’éducation nationale  autour de l’appel à la grève lancé par l’UNPEF et le CNAPEST depuis le 24 02 2010 , interpelle de manière pressante les pouvoirs publics pour que soient réunies rapidement les conditions nécessaires à une sortie de crise par la prise en charge des préoccupations objet du conflit qui   oppose syndicats et ministère de tutelle.

 

Enfin, le SNPSP réitère son engagement pour la sauvegarde et le renforcement de toute action syndicale plurielle dans l’objectif est d’améliorer la condition socioprofessionnelle des l’ensemble des fonctionnaires. Soutien UNPEF CNAPEST.pdf

 

 

Point de Presse de l'intersyndicale des praticiens: les deux organisations SNPSP / SNPSSP animeront le samedi 27 02 2010 à 11h00, au 19 Bvd victor Hugo - Alger, leur point de presse hebdomadaire.

A l'ordre du jour: La grève des praticiens de santé publique. 

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Communiqué n°15

Comm n°15 téléch.pdf

Le syndicat national des praticiens de santé publique informe l’ensemble de ses adhérents qu’une réunion de conciliation SNPSP – Ministère de la santé a été tenue hier 23 02 2010 en présence des représentants, respectivement, de la fonction publique et de l’inspection générale du travail. Cette réunion, présidée du coté du MSPRH par Mr le Secrétaire général, s’est déroulée dans une ambiance détendue et a permis aux représentants du SNPSP de revenir à la négociation sur les points constituants la plate forme des revendications objet du conflit qui oppose les praticiens de santé publique au ministère de tutelle depuis le 23 novembre 2009.

Le SNPSP qui a pris acte de l’engagement du ministère de la santé à maintenir ouvertes les voies du dialogue et de la négociation, a relevé l’absence de propositions concrètes sur l’essentiel des revendications et notamment la levée des réserves émises par le SNPSP sur la copie du statut particulier des praticiens de santé publique adopté par le gouvernement, le règlement des situations d’entraves ayant déjà fait l’objet de traitement au niveau central, l’application stricte de la réglementation en vigueur en matière d’aménagement des horaires de travail dans la fonction publique (Problématique du week end soulevée dans plusieurs wilayas du pays), ……… Le point du régime indemnitaire ayant été évacué du fait que le SNPSP, considérant sa liaison intime avec le premier point de la plate forme des revendications,  conditionne sa participation dans toute commission mixte sur le régime indemnitaire au règlement du problème du statut particulier ainsi qu’à des garanties que doit réunir  le ministère de la santé quant à l’aboutissement des accords éventuellement conclus après négociation du régime indemnitaire.

 

La réunion a été levée après cinq heures de discussion sans avancée aucune sur l’essentiel de nos revendications mais avec l’engagement réitéré de l’administration centrale de provoquer rapidement une autre réunion (dans le cadre de la conciliation toujours) et d’œuvrer ensemble au règlement des situations à l’origine du conflit.

Le SNPSP tout en réaffirmant sa disponibilité et sa totale adhésion au principe du dialogue, rappelle à ses adhérents la nécessité de maintenir la protestation dans sa forme actuelle,  grève ouverte avec un service minimum assuré, de rester à l’écoute de ses délégués syndicaux et de participer activement à la réussite des assemblées générales qui doivent se tenir en prévision du conseil national prévu à Alger le 09 03 2010.

 

SOLIDARITE – UNION - DIGNITE

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Appel à la conciliation

Le SNPSP est officiellement invité par le ministère de la santé à une réunion de conciliation. Prévue le mardi 23 02 2010 à 14h00, cette réunion permettra de revenir à la négociation sur les points de la plate forme des revendications des praticiens de santé publique en grève depuis le 23 novembre 2009.

l'intersyndicale des praticiens de la santé (SNPSP - SNPSSP) a également été reçu ce jour 22 02 2010 à 10h00, à l'initiative du groupe parlementaire FLN, par le secrétaire général du parti Mr Belkhadem qui a tenu à exprimer le soutien du parti aux revendications légitimes des praticiens et à faire en sorte de réunir rapidement les conditions nécessaires à une sortie de crise favorable.

A cet effet et au vue de l'amorce officielle du dialogue de la part des pouvoirs publics à travers les réunions de conciliation proposées aux deux organisations syndicales comme revendiqué à maintes reprises, l'intersyndicale SNPSP - SNPSSP a décidé de surseoir et de repporter à une date ultérieure le rassemblement qui était prévu le mercredi 24 02 2010 devant la présidence de la république tout en maintenant le mot d'ordre de grève ouverte.  

P / le SNPSP - Le Président

Dr Merabet lyes

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Restons mobilisés

dilem.jpgLe Dr Youcefi a indiqué que les négociations reprendront lundi. Il s’est dit “ravi” de cette ouverture au dialogue, tout en soulignant l’insistance de son syndicat sur la participation de ses “compagnons de lutte”, soit le Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) à cette conciliation. “Les problèmes dans lesquels se débat la santé en Algérie sont les problèmes de tout le monde et non des praticiens spécialistes. C’est pour cela que nous avons insisté sur la présence du SNPSP pour une sortie de crise pour tout le monde”, a expliqué notre interlocuteur.

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=130754

 

NB : Conférence de presse conjointe animée ce jour 20 02 2010

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Le Ministre interpellé

DSC02468.JPGLe SNPSP bien que réconforté par le contenu et les orientations de l’instruction n°157/MSPRH/SG du 10 02 2010, relative au dialogue social et à la prévention des conflits, relève avec beaucoup d’interrogations le traitement différencié réservé par la même tutelle, le même responsable au règlement de la situation conflictuelle dans laquelle se débat le secteur public de la santé depuis plusieurs semaines déjà et qui oppose praticiens et spécialistes au ministère de la santé.

En effet,  les adhérents du SNPSP ont pris acte de la disponibilité du ministère à relancer les négociations dans le cadre de la conciliation prévue par la loi sus citée mais de manière sélective (uniquement avec le syndicat des spécialistes). Situation qui prête à équivoque et entretient la crise de confiance  déjà ébranlée de par la PERSONALISATION, par certains de vos collaborateurs directes, de la relation de partenariat que doit garantir et entretenir l’administration centrale et déconcentrée  avec le syndicat national des praticiens de santé publique.

 

Lire l'intergralité de la lettre SNPSP 18 02 2010.pdf

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Le premier ministre refuse de recevoir les praticiens

Le regroupement comptait quelque 2 mille manifestants. Ils étaient issus de 12 wilayas du centre dont Alger, Tizi Ouzou, Bouira, Tipaza,… Banderoles et pancartes à la main, ils sont prêts à revenir autant de fois que nécessaire pour faire aboutir leur action. Pendant près de 3 heures, ils ont manifesté au jardin de l'Horloge Florale, juste en bas du Palais du gouvernement.
Malgré le mauvais traitement qui leur a été réservé devant le Palais du gouvernement, ils sont prêts à aller manifester mercredi devant la Présidence de la République. Toute les pressions exercées par la tutelle pour faire fléchir la volonté des praticiens et praticiens spécialistes ne semblent pas porter leur fruit.

http://www.tribune-lecteurs.com/event.html

 

Dès les premières heures de la journée, tous les accès vers le Palais du gouvernement ont été bouclés. Les premiers médecins qui tentaient de rejoindre le lieu du sit-in ont été empêchés d'y accéder.

Les esprits se sont échauffés et des policiers zélés n'ont pas manqué d'insulter, voire de malmener, des groupes de praticiens qui ne voulaient pas rebrousser chemin, déterminés à faire entendre leurs voix. La corporation journalistique a eu à subir les mêmes «affres», empêchée de faire convenablement sa mission d'informer.

http://www.letempsdz.com//content/view/32523/1/

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Lettre adressé avant tout aux autorités Algériennes par Meryem Mehdi

Alger le 14-02-2010
n198798037987_38.jpgA Maitre : SL
Chers tous
Par la présente, je Mme Mehdi Meryem déclare que je souhaite aller dans mon action jusqu’au bout et que je refuse catégoriquement que l’on dispose de moi lors d’états comateux ou que l’on décide a ma place de me transporter a l’hôpital. Si je dois mourir dans cette action, que le bon dieu me pardonne. Je rends responsable de ma situation actuelle, en premier lieu la compagnie British Gas pour son non respect de mon contrat et des lois Algériennes, et sa nonchalance a mon égard, et en deuxième lieu le gouvernement Algérien, complice dans les manigances des multinationales et soucieux de préserver leurs ressources en dollars, de négligence et de non assistance a une compatriote en danger au sein même de son territoire.
Je ne serais ni la première ni la dernière à mourir pour l’honneur.

La Illah Illa Lah ; Mohamed rasoul Illah


Meryem Mehdi

 http://www.facebook.com/photo.php?pid=30548294&id=110...

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Concrètement !!!

 MEDI 1 SAT - Actualités - Algérie - les prati.flvarton151264-c1001.jpg

Le Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP) et le Syndicat national des praticiens spécialistes de santé publique (SNPSSP) entament une énième semaine de grève et durcissent, parallèlement, leur mouvement de protestation en organisant des sit-in et des marches. L’opinion publique, dont les nombreux malades se trouvant dans les établissements sanitaires paralysés du fait de ce débrayage, s’interroge, quelque peu dubitative, quant aux raisons de ces manifestations. D’aucuns se sont d’ailleurs étonnés de découvrir avec effroi les conditions socioprofessionnelles de cette frange émérite de la société.

http://www.elwatan.com/Praticiens-de-sante-publique-Les 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Devant le palais du gouvernement

A l'appel de l'intersyndicale (SNPSP - SNPSSP), les praticiens de santé publique tiendront un sit in de protestation  le mercredi 17 02 2010 à 11h00  devant le palais du gouvernement à Alger. Le même jour des rassemblements seront organisés, notamment, devant les sièges des wilayas d'Oran, de Constantine et de Ouargla.

Ces actions qui accompagnent à ce jour la grève ouverte des praticiens (en cours depuis le 21 12 2009) doivent retenir tout notre intérêt et mobiliser autant d'énérgie à fin de garantir leur réussite.

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Soutien aux praticiens

Mr le président du SNPSSP

Mr le président du SNPSP

 

Algerle 10 février 2010

 

A travers les médias nous avons appris les actions que vous menez afin de revaloriser votre statut social et votre environnement professionnel, conscient des retombées positives sur nos malades des fruits de votre démarche, l’association  El-Fedjr vous prie messieurs de croire en notre profonde sympathie. Un impondérable fait que nous ne pouvons ce jour être parmi vous à votre rassemblement, aussi ELFedjr tien â apporter à tous les praticiens le soutien de son bureau et de l’ensemble de ses adhérents, malades et  parents de malades. Votre cause est juste vos aspirations sont nobles. Nous sommes de tout cœur avec nos médecins.

Respectueusement    

la Présidente de l’association / Mme Mimi RABEHI  Association EL FEDJR.pdf

A lire sur EL WATAN aussi:

 

 

 

Pour info: Notre frère et trés cher ami, le DR BENSEBAINI Ex Président du SNPSP est malade. Il souffre de problèmes de santé qui l'ont contraint à l'alitement depuis plus de 02 semaines. Nous prions Dieu de le voir rétabli rapidement et revenir parmi nous alimenter débats et polémique!!!

 

Un salaire de misère, une carrière de galère pour une retraite délétère

Contrairement aux attentes, les malades ne s’opposent pas à la grève des médecins. Ils affichent même leur soutien aux praticiens et aux spécialistes de santé publique qui entament respectivement leur huitième et sixième semaines de grève.

http://www.elwatan.com/Les-medecins-grevistes-soutenus 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |