Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communiqué n°15

Comm n°15 téléch.pdf

Le syndicat national des praticiens de santé publique informe l’ensemble de ses adhérents qu’une réunion de conciliation SNPSP – Ministère de la santé a été tenue hier 23 02 2010 en présence des représentants, respectivement, de la fonction publique et de l’inspection générale du travail. Cette réunion, présidée du coté du MSPRH par Mr le Secrétaire général, s’est déroulée dans une ambiance détendue et a permis aux représentants du SNPSP de revenir à la négociation sur les points constituants la plate forme des revendications objet du conflit qui oppose les praticiens de santé publique au ministère de tutelle depuis le 23 novembre 2009.

Le SNPSP qui a pris acte de l’engagement du ministère de la santé à maintenir ouvertes les voies du dialogue et de la négociation, a relevé l’absence de propositions concrètes sur l’essentiel des revendications et notamment la levée des réserves émises par le SNPSP sur la copie du statut particulier des praticiens de santé publique adopté par le gouvernement, le règlement des situations d’entraves ayant déjà fait l’objet de traitement au niveau central, l’application stricte de la réglementation en vigueur en matière d’aménagement des horaires de travail dans la fonction publique (Problématique du week end soulevée dans plusieurs wilayas du pays), ……… Le point du régime indemnitaire ayant été évacué du fait que le SNPSP, considérant sa liaison intime avec le premier point de la plate forme des revendications,  conditionne sa participation dans toute commission mixte sur le régime indemnitaire au règlement du problème du statut particulier ainsi qu’à des garanties que doit réunir  le ministère de la santé quant à l’aboutissement des accords éventuellement conclus après négociation du régime indemnitaire.

 

La réunion a été levée après cinq heures de discussion sans avancée aucune sur l’essentiel de nos revendications mais avec l’engagement réitéré de l’administration centrale de provoquer rapidement une autre réunion (dans le cadre de la conciliation toujours) et d’œuvrer ensemble au règlement des situations à l’origine du conflit.

Le SNPSP tout en réaffirmant sa disponibilité et sa totale adhésion au principe du dialogue, rappelle à ses adhérents la nécessité de maintenir la protestation dans sa forme actuelle,  grève ouverte avec un service minimum assuré, de rester à l’écoute de ses délégués syndicaux et de participer activement à la réussite des assemblées générales qui doivent se tenir en prévision du conseil national prévu à Alger le 09 03 2010.

 

SOLIDARITE – UNION - DIGNITE

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.