Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le premier ministre refuse de recevoir les praticiens

Le regroupement comptait quelque 2 mille manifestants. Ils étaient issus de 12 wilayas du centre dont Alger, Tizi Ouzou, Bouira, Tipaza,… Banderoles et pancartes à la main, ils sont prêts à revenir autant de fois que nécessaire pour faire aboutir leur action. Pendant près de 3 heures, ils ont manifesté au jardin de l'Horloge Florale, juste en bas du Palais du gouvernement.
Malgré le mauvais traitement qui leur a été réservé devant le Palais du gouvernement, ils sont prêts à aller manifester mercredi devant la Présidence de la République. Toute les pressions exercées par la tutelle pour faire fléchir la volonté des praticiens et praticiens spécialistes ne semblent pas porter leur fruit.

http://www.tribune-lecteurs.com/event.html

 

Dès les premières heures de la journée, tous les accès vers le Palais du gouvernement ont été bouclés. Les premiers médecins qui tentaient de rejoindre le lieu du sit-in ont été empêchés d'y accéder.

Les esprits se sont échauffés et des policiers zélés n'ont pas manqué d'insulter, voire de malmener, des groupes de praticiens qui ne voulaient pas rebrousser chemin, déterminés à faire entendre leurs voix. La corporation journalistique a eu à subir les mêmes «affres», empêchée de faire convenablement sa mission d'informer.

http://www.letempsdz.com//content/view/32523/1/

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.